Sélectionner une page

Lors de ma supervision en coaching la semaine passée, mes pairs m’ont révélé ceci : « tu n’arrêtes pas de nous bassiner avec l’outil des positions perceptuelles ».

Ça m’a donné envie de vous présenter cette technique.

Quoi être ?

C’est un outil très simple qui vous permet de prendre du recul par rapport à une situation qui implique une tierce personne (voire plusieurs) et vous-même, ce qui est très aidant quand la situation réveille en vous des émotions fortes (colère, tristesse, peur, frustration, …). Souvent on a tendance à s’enfermer dans un schéma de pensées forcément subjectif où on “tourne en rond”. On subit la situation, on devient spectateur au lieu d’acteur. En pratiquant les positions perceptuelles, vous retrouverez une saine objectivité et votre sérénité parce que vous aurez élargi votre perception (d’où le nom de l’outil positions perceptuelles).

Comment que ça fonctionne ?

Avec la procédure suivante vous allez analyser votre situation en vous mettant dans vos chaussures, dans celles de la tierce personne et dans celles d’un observateur externe (p.ex. une mouche dans la pièce).

  1. Ecrivez sur des papiers distincts votre nom, celui de la tierce personne et « observateur »
  2. Poser les papiers par terre
  3. Positionnez-vous sur celui qui porte votre nom et expliquez votre situation à haute voix (ça aide à prendre conscience) ; prenez des notes
  4. Faites de même en vous plaçant sur le papier portant le nom de l’autre personne
  5. Prenez enfin la position neutre de l’observateur qui voit la situation d’un regard extérieur
  6. Relisez vos notes : de quoi avez-vous pris conscience ?
  7. Définissez une action concrète allant dans le sens de votre prise de conscience.